Grands Effets à Petite Echelle: Boeing 747 Big Effects at Smaller Scale


Le premier film ayant nécessité une maquette de Boeing 747 pour simuler un accident fût Les Naufragés du 747 dans lequel le jumbo s'échoue au fond de l'océan après avoir percuté une plateforme pétrolière. C'est le maquettiste Cleo E Baker qui crée un modèle de 40 cm de l'avion et le confie aux bons soins d'Albert Whitlock (photos). Celui ci le filmera sur fond bleu et se chargera ensuite des effets de matte (différents éléments assemblés dans une même image) dont il est le spécialiste.Cela donnera notamment ces plans de l'avion en vol de nuit au dessus des nuages ou juste avant l'amerrissage.


The first movie to have a 747 model for a crash scene was Airport 77.Supervised by Albert Whitlock, the model was shot on blue screen for flight scenes (as seen on photos). The crash at sea and underwater shot must have used a larger model. Model maker: Cleo E Baker.Plane markings : Stevens Corporation.


Sans document pour l'affirmer, je pense que la même maquette fût utilisé pour le plan de l'impact sur la plateforme pétrolière, mais qu'un plus grand modèle aura été nécessaire pour l'amerrissage et la vue sous marine.



L'eau étant en un des élément ne pouvant être miniaturisé sans trahir l'échelle des maquettes, il est capital que le modèle s'harmonise avec les vagues artificielles du bassin ou il est filmé.Pour le plan sous marin rapproché un bon niveau de détail d'une plus grande version était donc également nécessaire.


Sur cette photo on note que le tangage du modéle est permis grace au balancier qui le soutient, tandis que son avancée se fait par déplacement de la caméra sur un mini chariot. Le marquage de l'avion est "Stevens Corporation".

L'année d'après, c'est dans un immeuble que vient s'écraser cette fois ci un 747 pour le film La Grande Menace (The Medusa Touch). Les spécialistes sfx anglais Brian Johnson et Nick Allder définissent que pour la crédibilité de l'effet, un modèle du Jumbo de 2,70 mètres devra percuter une
maquette de 5 mètres représentant le haut du building. C'est Martin Bower qui se charge de l'élaboration des maquettes. Le marquage de l'avion est "TSA".


The crash in The Medusa Touch (1978) was supervised in Great Britain by Brian Johnson and Nick Allder and the model built by Martin Bower. Plane markings : TSA.



Encore une année après (soit en 79) et à nouveau dans des studios anglais (Shepperton), un 747 explose cette fois sous l'effet du décollage de la navette spatiale piratée qu'il transportait sur son dos. Il s'agit de l'épisode Moonraker de la saga James Bond. C'est l'éminent artiste de la maquette Derek Meddings qui se charge de l'effet. Un modèle de 60 cm est créé pour les plans larges avec la navette et un autre de 5 mètres pour l'explosion (aile visible sur la photo). Là encore pour un effet crédible le rapport maquette/explosif doit être cohérent.


In 1979, 747's explosion in Moonraker from british miniatures expert Derek Meddings.Shot in Shepperton Studios.


C'est forcément avec cette scène en tête que Claude Zidi s'est adressé au même Derek Meddings lorsqu'il a voulu mettre en image le final loufoque de son film Banzaï en 1983. La scène voit l'approche, l'atterrissage et la chute d'un 747 japonais (mais si,si !) du pont d'un porte avion américain (mais non !). Le modèle de l'avion mesurait 1.20 mètres et celui du batiment 4 mètres. Le tournage s'est déroulé dans le bassin extérieur des Studios Pinewood. Le marquage de l'avion est "Far East Pacific".


The same Derek Meddings was involved in 747 landing miniature effect in french movie Banzaï (1983). shot in the Pinewood Studios water tank. Plane markings : Far East Pacific .


En 1987 les ateliers effets spéciaux de la BBC recrée la véritable catastrophe de Ténérife, où deux 747 se sont percutés au décollage, pour l'épisode " A fall from grace" de la série scientifique QED. Les artistes Steve Lucas et Simon Tayler, sous la supervision de Matt Irvine ont utilisé deux maquettes Heller au 1/125ème et les ont configurés aux couleurs des deux compagnies impliquées : la Pan Am et la KLM. les effets de rotation et roulage sur les pistes étaient réalisés par le déplacement de plateaux sous les maquettes.


1987 "Fall from Grace" episode from british QED program. About the Tenerife catastrophe involving two 747. Miniatures effects from Steve Lucas, Simon Tayler and supervised by Matt Irvine.With two 1/125 Heller's models. 

Les années 90 vont connaitre une recrudescence de films mettant en péril des 747, à commencer par la suite de Piège de Cristal : 58 Minutes pour Vivre. Après avoir malmené un aéroport et ses avions, les terroristes prennent la fuite dans un Jumbo version cargo mais sont rapidement rattrapés par leur destin explosif ! C'est la super star ILM qui s'occupe du projet sous la supervision de Michael Mc Alister accompagné de Paul Huston aux maquettes et John Mc Leod aux effets pyrotechniques. Le modèle du Boeing est construit au 1/10ème soit 7 mètres de long et 6 mètres d'envergure, dont seront tirés trois exemplaires à partir du moule original afin de permettre les prises supplémentaires en cas de souci avec les effets d'explosions.


The biggest 747 model was built for Die Hard 2 (1990) under ILM supervision (Michael Mc Alister, Paul Huston, John Mc Leod) and original mold will be used to recast other models for more movies : Love Affair (1994), Executive Decision (1996), and possibly Terminal Velocity (1994) still to be confirmed ,by Grant Mc Cune and WKR production / Plane markings : South East Airways and Oceanic).Turbulence (1997) / plane markings : TCA and Air Force One (1997) both by Boss Film.


A partir de cette date commence une longue aventure pour le moule original qui en 1996 sera loué par Grant Mc Cune et le studio WKR pour créer la maquette du jumbo qui atterrit en catastrophe sur un petit aérodrome dans le film Ultime Décison. Pour être raccord avec le modèle grand format, le décor "miniature" de l'aérodrome mesurait 300 mètres de long sur 180 de large.La piste à elle seule mesurait 150 mètres de long. Les plans furent filmés en 48, 60 ou 120 images par seconde. Le marquage de l'avion est "Oceanic". Voir également en fin d'article pour deux autres utilisation du modèle par WKR.




En 1997, le studio de Richard Edlund Boss Film utilise à nouveau le même moule pour créer un nouvel exemplaire du 747 pour le film Turbulence. Sous la supervision de Mark Vargo, la maquette est fabriquée en fibre de verre et epoxy pour un poids total de 630 kilos. Elle sera filmée sur fond rouge pour éviter les reflets bleutés sur sa surface très brillante et utilisée pour les scènes de vol et celles au ras des immeubles.Le marquage de l'avion est TCA (Trans Continental Airlines).


















C'est à nouveau Boss Film qui la même année réutilisera pour la quatrième fois le moule pour en tirer l'exemplaire du prestigieux Air Force One pour le film éponyme. Le modèle sera utilisé pour des plans composites en vol.



En 2000, la maquette utilisée pour l'explosion au décollage dans Destination Finale ne mesure plus "que" 4 mètres. C'est la société Cinéma Production Sevices qui s'occupe de sa fabrication et de l'effet. Le marquage de l'avion est : Volee Airlines.



A model used in Final Destination (2000) by Cinema Production Service. Plane Markings: Volee Airlines.



Pour terminer, je rajoute que dans son entretien du SFX n°34 au moment de Ultime Décision,  le superviseur Robert Wilcox de WKR Productions précise avoir déjà travaillé sur des scènes de maquette avec 747 pour les films Love Affair et Terminal Velocity en 1994. J'ai bien trouvé le plan dans la bande annonce du premier ...
MISE A JOUR 2017...  et enfin des plans de tournage avec la maquette issus de l'épisode 43 du "Le Cinéma des Effets Spéciaux"  : "Avions spéciaux" ( Saison 3 Episode 12, dont je parlerai bientôt , à la suite des épisodes précédents que je chronique régulièrement dans l'ordre de diffusion, sur ce blog ). Le marquage de l'avion est :  South Seas Airways.
Mais toujours rien concernant le second film ni les maquettes utilisées





In SFX issue 34 about Turbulence, Robert Wilcox from WKR talk about two previous 747 miniatue landing effects he has worked on : Love Affair (above photo from the trailer) and Terminal Velocity in 1994 but no documents about the models used. 
UPDATE 2017 : I find a short segment about Love Affair from 1995 TV program Movie Magic ( Season 3 Episode 12 : "Planes Crashing, On a wing and a prayer" . I will publish an article about it soon on this blog, as I am regularly listing all the episodes of this program). Plane Markings : South Seas Airways.

At last, the most economic Air Force One 747 shot from ID4 created by Volker Engel.

Et en bonus une photo de tournage de la séquence de vol du Air Force One de Indépendance Day, un de ces fameux plans du film fait à l'économie avec une maquette du commerce et photo en arrière plan par Volker Engel.


Sources : Special Effects Superman : Derek Meddings, Dixième Planète hors série n°4, BBC VFX, ILM Into the Digital Realm, SFX n°22, 34 et 46, Cinefex 45 et 69, Le Cinéma des Effets Spéciaux / Movie Magic TV program,  Imdb, LA Times Hero Complex, NZ Pete.

6 commentaires:

  1. Passionnant !
    du beau boulot !

    RépondreSupprimer
  2. Parfait dossier comme d'habitude Bravo cinesfx team solo

    Phyloup XEIRA

    RépondreSupprimer
  3. bonne idée !

    signé : Christophe ;)

    RépondreSupprimer
  4. Nice blog. There are plenty of great behind the scenes effects shots here I've never seen before.
    Keep up the good work

    Peter
    NZPete's Matte Shot Blog

    RépondreSupprimer
  5. Merci Phyloup, Merci Christophe :) pour votre soutien et Thank you Pete...you inspire this idea.

    RépondreSupprimer
  6. Très bon dossier que j'ai découvert par hasard en faisant des recherches sur les FX de Destination Finale 5.

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...